Plateforme Création et Innovation Sociétale - CRISO

Accueil CRISO > Arts et Formation > Langues en actes

Langues en Actes

Responsables du programme :

Emmanuelle Garnier, LLA-CREATIS, Université Toulouse-Jean Jaurès
Nathalie Spanghero-Gaillard, OCTOGONE, Université Toulouse-Jean Jaurès

Le programme Langues en Actes, porté conjointement par des spécialistes de plusieurs disciplines scientifiques se situant à la croisée du théâtre, de la langue et de la culture espagnoles, et de la didactique des langues étrangères, vise à mettre à la disposition des étudiants un outil multimédia  d’autoformation en langue basé sur une pièce de théâtre jouée.

Des séquences filmées du processus de mise en scène de la pièce, depuis la découverte du texte par les acteurs jusqu’à la représentation sur la scène d’un grand théâtre commercial, servent de support à des activités langagières conçues selon un double schéma progressif. Pendant que l’apprenant construit son chemin d’autoformation linguistique grâce au texte de la pièce travaillé graduellement par les acteurs et au « making off didactique » de la pièce, il découvre les outils de compréhension du théâtre en général et les caractéristiques intrinsèques de la dramaturgie de l’auteur. Le projet repose actuellement sur une œuvre de Garcia Lorca : La casa de Bernarda Alba, de Federico García Lorca.

Au-delà de la pièce choisie comme support du projet didactique initial, la matrice produite sera ensuite exploitée sur la base d’autres pièces du répertoire espagnol contemporain, et pourra être transférée à l’apprentissage d’autres langues et à l’approche d’autres productions dramatiques en langue étrangère.
 

Il s’agit de :
 

a-      sensibiliser un apprenant adulte à la langue espagnole à partir de témoignages authentiques de cette langue afin qu’il se familiarise avec des formes d’expression linguistiques énoncées dans une communication réelle. De nombreuses études ont montré que l’individu habitué en situation didactique à appréhender globalement les échanges verbaux développe des stratégies de communication « programmes, potentiellement conscients, qu’un individu adopte pour résoudre ce qu’il se représente comme un problème pour atteindre un objectif communicationnel particulier» (Faerch et Kasper, 1980, p. 18) ;


b-      aider à comprendre la langue étrangère en contexte en reconstituant grâce aux objets et personnes figurés le sens des énoncés. Habituer l’apprenant à émettre des hypothèses et à faire des inférences à partir d’un prélèvement d’indices pragmatiques et linguistiques développe la compétence de compréhension (Spanghero-Gaillard, 2008) ;
 

c-     produire la langue espagnole. Développer la capacité à s’exprimer oralement est l’objectif ultime de la pédagogie engendrée par les méthodologies audio-visuelles (Besse, 1985). Nous reprenons à notre compte cette visée en proposant des exercices de répétition qui engendrent des automatismes (Bialystok, 1990). Mais nous savons aussi que la présence d’un interlocuteur expert de la langue est indispensable pour évaluer la production de l’apprenant. Ainsi, des activités en semi autonomie (l’apprenant est guidé par un enseignant) permettent-elles d’accompagner l’apprentissage de la production orale par le biais des reformulations et les explications complémentaires de l’enseignant (Spanghero-Gaillard & Arroyo, 2009).

 

PARTENAIRE

 

 
ARTISTES ASSOCIES


 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page